Julie Sclappi puis "la voix" de Adeline Combaz